Les femmes sont aujourd’hui sous représentées au LIS parmi les enseignant.e.s et chercheur.e.s : elles représentent environ 20% des membres du laboratoire, dont 15% des membres permanent.e.s (MCF, PR, DR, CR) et 27% des membres non permanent.e.s (doctorant.e.s et post-docs). Ces inégalités se retrouvent et se creusent au cours des carrières universitaires, les femmes représentent au LIS 13% des Professeur.e.s, 21% des HDR, et 12% des responsables ou co-responsables d’équipe.

Ces inégalités de genre en sciences s’observent au niveau national dans l’enseignement supérieur et la recherche. Elles s’expliquent en partie par le vivier de candidates, les étudiantes en sciences et technologies étant peu nombreuses. De nombreuses recherches mettent aujourd’hui en lumière d’autres phénomènes (stéréotypes, biais inconscients lors des sélections, « effet matilda », plafond de verre, conflit travail/famille, etc.) auxquels les femmes font face dans l’enseignement supérieur et la recherche et sur lesquels nous pouvons agir au niveau du laboratoire.

Les stats au LIS

Source : base de données des membres du LIS
Date : Mars 2019

Les stats nationales

Chercheures et chercheurs

Enseignantes-chercheures et enseignants-chercheurs